Subscribe By RSS or Email

22 novembre 2013

Lettre de noblesse

« Cher sweat-shirt,

Je t’écris cette lettre parce que tu fais désormais partie des accessoires de mode iconiques. En effet, depuis que tu as été créé aux Etats-Unis dans les années trente, on t’a consommé à toutes les sauces.

On t’a essayé à capuche, à poche kangourou, à manches longues ou courtes… En déclarant que tu étais taillé pour le sport. On t’a fait monter sur les rings de boxe, transpirant à tout va dans tes fibres de jersey.

Ensuite, tu es descendu dans la rue, où les rappeurs t’ont fait faire les quatre cent coups, se roulant par terre ou t’entraînant dans leurs deals foireux. Ta réputation en a bien souffert, d’ailleurs.

Après cela, tu ne servais plus qu’à traîner à la maison.

Jusqu’au jour où… Revival des eighties oblige, tu es petit à petit revenu sur le devant de la scène. Grâce à la jeune génération et ses marques fétiches, Superdry, Abercombie et autre.

Maintenant, tu défiles sur les podiums, tu inspires les créateurs,… tu affiches tellement ta branchitude que tu es devenu un must-have. Ici, un exemple magnifique de ma marque fétiche, Zadig & Voltaire: un « simple » sweat noir à manches courtes affichant un aigle en fils de cuivre et perles. Pour moi, la pièce favorite de ma garde-robe.

Alors, j’ose te dire ce que personne ne te dit:  mersweat d’exister :-) « 

www.zadig-et-voltaire.com

Leave a Comment

Note: Make sure you enter the required information where indicated. HTML is allowed. Your email address is Required but, will never be published.

Required
Required, but not shared

Get notified Subscribe to comments