Subscribe By RSS or Email

14 août 2012

Relaxation extrême

Il y a des périodes dans la vie où il faut s’arrêter et décider de se faire du bien, une fois n’est pas coutume. Je sais qu’on est tous pris dans la spirale du  » je bosse – je fais du sport (ou non-merci-pas-pour-moi)-je week-ende-je rebosse ».

Mais il faut parfois se décider, prendre du recul et laisser échapper la pression. Cela ne prend pas forcément beaucoup de temps, une heure ou deux peuvent suffire. Du moment que l’efficacité soit au rendez-vous.

Charlize a testé le Spa des Cinq Mondes, logé au coeur du complexe hôtelier Dolce La Hulpe. Arriver sur place est déjà un bonheur en soi. Situé au coeur de la Forêt de Soignes, le Dolce est facile d’accès et accueille ses visiteurs dans un vaste parking, un luxe lorsque l’on sait ce que cela « coûte » (dans tous les sens du terme) de se garer à Bruxelles. Le stress tombe déjà d’un cran.

J’avais rendez-vous, avant de bénéficier d’un délicieux soin, pour un tout nouveau cours Sign-Nature donné au Centre de Fitness de l’hôtel. Ces cours sont élaborés selon 4 thèmes. Que l’on recherche l’énergie solaire, la force et l’équilibre, le mouvement et la légèreté ou l’harmonie et l’évasion, chaque cours permet d’atteindre les objectifs de la personne qui le pratique.

J’ai choisi l’énergie solaire, histoire de recharger mes batteries sous des cieux où l’on en manque cruellement.  Le coach sportif adapte le cours à la condition physique des élèves présents mais une chose est sûre: sous des aspects légers et faciles, il cache une efficacité réelle. Une chorégraphie simple et une musique très actuelle (on reconnaît les derniers tubes de la saison) boostent la motivation sur le moment. Même si l’on en manque avant de commencer. La tension chute encore de quelques crans.

Après avoir bien transpiré et pris une douche dans le vestiaire (hyper cocoon et confortable) me voilà sur la table de massage d’une cabine à l’atmosphère feutrée, voguant entre zen japonais et tons chauds. La massothérapeute m’explique qu’elle va me faire découvrir un soin Rituel de Polynésie. Dans un silence, bercé d’une musique du monde en sourdine, elle s’attelle alors à l’aide d’une technique de massage particulière (douce et ferme à la fois), à détendre chaque zone, chaque centimètre du corps. Et cela dure, dure… Un régal pour les sens! Au terme d’une bonne heure, le challenge est atteint: me voilà une autre femme. Somnolente, certes, mais totalement relaxée, les traits détendus, une peau repulpée par l’hydratation intense de l’huile sublime de Polynésie qu’elle a utilisée.

Elle m’accorde ensuite quelques minutes pour me relever (c’est dur, dur!) et m’invite au salon de relaxation, savourer un thé. Cette partie du rituel est comme une sorte de phase d’éveil avant de retrouver le vrai monde.

Pour se réfugier des tracas du monde et refaire le plein d’énergie, rien de tel pour moi qu’une halte relaxante au Spa de Cinq Mondes.

Pour en savoir plus: www.dolcelahulpe.fr

Read more from Portrays

Leave a Comment

Note: Make sure you enter the required information where indicated. HTML is allowed. Your email address is Required but, will never be published.

Required
Required, but not shared

Get notified Subscribe to comments